Services
Portfolios

Bio


     Diplômé en 1998 de l’École Nationale Supérieure Louis Lumière, Emmanuel Bénard est photographe indépendant et formateur en techniques photographiques et en traitement des images numériques. Il intervient régulièrement pour mener à bien des projets de sauvegarde, de conservation préventive, d'archivage et de mise en valeur de fonds patrimoniaux.

Il a encadré l'équipe de formateurs en BAC pro photo en alternance de la chambre des métiers et de l'artisanat d'Ille-et-Vilaine et a géré le suivi d’appel d’offre public pour la réorganisation et le transfert vers les nouveaux locaux de la Faculté des Métiers de Ker Lann.

Fort de cette première expérience, ses aptitudes en conservation et technologie numérique sont mises à profit, à Arles, au sein de COPEIA (ex CICL - Centre Interrégional de Conservation du Livre) au sein du département transfert de support. Il a réalisé de nombreuses campagnes de numérisation de documents photographiques pour différentes structures et institutions telles que : les Archives départementales 06, les Archives départementales 13, le Centre des Archives d'Outremer à Aix-en-Provence, la BNF à Paris, etc.

Il a également réalisé des prises de vues sur site et la numérisation d'archives photographiques thématiques pour les éditions Actes Sud, Honoré Clair et la société Aristeas spécialisée dans la modélisation et la restitution 3D de monuments historiques (cathédrale de Reims, place forte de Mont-Dauphin, palais de la cité, cité radieuse de Marseille). L'ouvrage "Emile André : art nouveau et modernités" pour lequel il a réalisé les prises de vue reçoit le prix de l'Académie Stanislas.

Il réalise les prises de vue et l'animation 3D pour la nouvelle muséographie du Museon Arlaten.

L'Observatoire Photographique du Paysage lui commande la réalisation de la reconduction photographique du Grand Site Sainte-Victoire.

Le CFA Régional interacadémique lui demande de réaliser une série de courts métrages témoignant des formations professionnelles dispensées sur la région PACA.

En tant que formateur, il enseigne le vaste champ des techniques photographiques, notamment la technologie, la sensitométrie, la prise de vue en studio, le reportage, le traitement argentique et numérique, les procédés anciens et alternatifs.
Photographe indépendant, son parcours d’enseignant et d’intervenant sont des atouts importants. Il développe ainsi des ateliers en partenariat avec des établissements scolaires et des organismes publiques. Il y est question de développer le regard et le questionnement sur le monde qui nous entoure à travers le médium photographique.

 

Infos

  •   06 28 35 48 11
  •  Arles

Actualité

Publications

Contact
Pour toute demande d'information, n'hésitez pas à me contacter avec le formulaire ci-contre. Vous pouvez également me joindre au numéro suivant : 06 28 35 48 11.
Please fill in all of the required fields
Photographie
Chaque demande de valorisation et de sauvegarde du patrimoine culturel fait l'objet d'une étude particulière. Qu'elle soit muséale, paysagère, architecturale, la photographie participe à la mise en valeur des fonds patrimoniaux. Chaque commande répond au critères d'archivage et de diffusion.

Lors d'un reportage, l'interaction entre l'humain et son environnement est très importante. La cohérence esthétique des photographies est intimement liée au propos.
Qu'il soit en situation, posé, sur le vif, en studio, plusieurs aspects sont à prendre en compte lors de la réalisation d'un portrait. L'unité stylistique doit servir le cahier des charges.

C'est dans le respect de ces règles que l'ensemble des prestations photographiques est réalisé.
Réalisation de la campagne de prises de vues photographiques pour la reconduction de l’Observatoire photographique du paysage du Syndicat Mixte Départemental des Massifs Concors Sainte-Victoire. Le territoire du Grand Site Sainte-Victoire est structuré par deux grands éléments majeurs : le plateau boisé de Concors et la Montagne Sainte-Victoire, célébrée par le peintre Paul Cézanne.


Afin de faciliter le travail des campagnes de reconduction, un carnet de route a été mis en place. Il a été mis à jour en fonction des éléments observés lors des prises de vue.

Sites photographiés inspirés des œuvres de Paul Cézanne

 

Sites à enjeux paysagers



La reconduction de l’Observatoire photographique du paysage du Syndicat Mixte Départemental des Massifs Concors Sainte-Victoire a été dirigée durant l'année 2016 par le Grand Site Sainte-Victoire, Métropole Aix Marseille-Provence, Conseil de territoire du Pays d'Aix et plus particulièrement par Virginie Isambert, Chef de service - Accueil du public et sensibilisation.
Réalisation de prises de vue à 360° d'objets de collection pour la future muséographie numérique du Museon Arlaten. Les prestations ont été effectuées au CERCO (Centre d'Etudes, de Restauration et de Conservation des Œuvres), lieu de conservation des collections du musée en partenariat avec Michel Bourguet.



Les prises de vues ont été réalisées en plusieurs campagnes en fonction de la nature des objets à photographier et de la spécificité des animations 3D.



L’opération l’ART À CIEL OUVERT consiste à placer au cœur du quartier des propositions d’échanges culturels afin que les habitants aient une autre vision de leur quartier, de façon interactive.



À ce titre le service culturel de la ville d'Arles met en place différents ateliers artistiques en pied d’immeuble et à ciel ouvert.

Ainsi à l’occasion du carnaval, la PLASTICO FANFARE a permis aux habitants de Griffeuille (et du Trébon) d’apprendre à jouer avec des instruments fabriqués à partir d’objet en plastique recyclés pour ensuite participer au défilé du carnaval au même titre que les artistes professionnels. Parallèlement deux ateliers de photos mosaïques ont été organisés avec les habitants de Griffeuille. Pour le premier il s’agissait de photographier ces musiciens afin que les portraits de ces acteurs d’un jour puissent être exposés sur les murs de leur cité. Le second atelier avait pour objet le regard que les habitants et moi-même portaient sur leur quartier. Ce travail est exposé sur les cadres de la GALERIE À CIEL OUVERT que la SEMPA met à disposition du service culturel dans le cadre d’un partenariat fort avec la ville sur toutes les actions portées sur ce quartier.

Cette opération est financée par le CUCS et en partenariat avec la SEMPA qui offre ses cadres pour que Chris Voisard, artiste en résidence, y expose tout au long de l’année.

 
Inventaire photographique de l’œuvre d'Émile André pour les éditions Honoré Clair. Ce travail a permis d'illustrer l'ouvrage "Émile André - Art nouveau et modernités", livre qui a reçu le prix de l'Académie Stanislas 2011 (Prix Georges Sadler).


Membres d’équipe :
  • Hervé Doucet (auteur),
  • François Loyer (préfacier),
  • Mathilde Béjanin (responsable des éditions Honoré Clair),
  • Hubert Naudeix (directeur artistique des éditions Honoré Clair),
  • Emmanuel Bénard (photographe).


Formations
Chaque offre de formation est adaptée suivant la demande. Cette spécificité permet d'être en adéquation avec les besoins des participants et des structures, afin de répondre aux mieux aux exigences des postes de travail.
Ces offres modulaires sont établis en concertation en respectant les points suivants :
- Conseil pour l'élaboration du plan de formation
- Accompagnement pour la mise en place de nouvelles pratiques professionnelles
- Évaluation pour la reconversion ou l'évolution professionnelle des salariés.
L'objectif est de réaliser une série de portraits en lumière naturelle et mixte suivant différentes situations à l'aide d'outils simples et efficaces.

Programme :

  • Études de cas types :
  • Portrait en extérieur en lumière naturelle.
  • Portrait en extérieur.
  • Utilisation de sources mixtes.
  • Les choix techniques et les outils.
  • Respect du cahier des charges.
  • Échelle des plans.
  • La focale.
  • Le diaphragme.
  • La perspective, la focale et le point de vue.
  • La température de couleur.
  • Le flare et comment le corriger.
  • La synchronisation du flash en haute vitesse. Le fill-in. La mesure E-TTL.
  • Éclairage déporté. Strobisme.
  • Bokehrama – La méthode Brenizer.

L'objectif est d'appréhender la prise de vue de portrait en lumière contrôlée.

Notions abordées :

  • Le fonctionnement du studio.
  • L'échelle des plans.
  • La synchronisation du flash.
  • La mesure de la lumière.
  • La notion de contraste éclairage.
  • Le rendu des différents types d’éclairage et accessoires (bol, boîte, parapluie).
  • La lumière dirigée et la lumière diffuse.
  • L'influence de la distance source-sujet.
  Outils sollicités et références :
  • Schémas.
  • Cellule.
  • Appareil photo 24x36 numérique.
  • Pied (facultatif).
  • Eclairage studio.
  • Ordinateur.
  • Fichier schéma de prise de vue.
  • Jean-François Bauret – Richard Dumas – Paolo Roversi - Richard Avedon ...
 

L'objectif est de maîtriser les techniques de prise de vue propres au reportage : adaptation aux conditions ambiantes, distance par rapport au sujet, rapidité, discrétion et rapport avec les sujets photographiés.

Programme :

  • Études de cas types :Photographie de reportage : définition, contexte, enjeux et perspectives.
  • Exemples d'approches de photographes de reportage (auteur, photojournalisme, documentaire).
  • Les bases techniques adaptées au reportage : exposition, ouverture, vitesse, sensibilité, profondeur de champ, choix des objectifs et des focales, paramétrages préalables du matériel de prise de vue.
  • Gestion de la lumière.
  Activités :
  • Préparation d’un reportage : cerner le sujet, information, définir l’approche et l’angle d’attaque.
  • Analyse collective des premières images.
  • Acquisition des images sur le logiciel de gestion de flux.
  • Pré-sélection des images à l’écran.
  • Post-production en binôme sur Lightroom.
  • Évaluation collective des séries réalisées.
  • Sensibilisation au droit à l'image et au droit d'auteur.

L'objectif est de maîtriser les techniques d'éclairage fondamentales afin de mettre en valeur différents objets.

 

Les objectifs sont d'acquérir une méthodologie rigoureuse pour obtenir des images de qualité technique professionnelle et de maîtriser les méthodes de retouche simple des images comme la retouche de textures, de portraits et introduire des méthodes de montage : réalisation d'incrustations, de mise en page ...

Programme :

  • Prise de vue
    • L'appareil photo numérique : fonctionnement, performances, réglages.
    • L'image numérique : paramètres, traitement, formats de travail.
    • Réglage de la prise de vue : exposition, diaphragme, vitesse, balance couleur.
    • Pratique de la prise de vue sur différents sujets.
    • La photographie comme moyen de communication.
  • Traitement
    • Retouche simple de couleurs et de textures.
    • Outils de retouche locale : pinceau, densité, tampon, correcteur.
    • Retouche de peaux : couleurs, tons, correction de rides, grains de peaux.
    • Calques et masques : principe des montages.
    • Les modes et masques de fusion.
    • Incrustation et transformation d'images, détourage.
    • Intégration de texte et d'images vectorielles.

Ateliers

Les ateliers sont réalisés en partenariat avec des établissements scolaires et des organismes publics et privés. Il y est question de développer le regard et le questionnement sur le monde qui nous entoure à travers le médium photographique.


Les Portes du temps constituent une opération à caractère transversal qui propose à des enfants et des adolescents – en groupes et en famille -, issus des territoires prioritaires, urbains comme ruraux, une offre culturelle exigeante et adaptée. Cette opération est exemplaire de la politique des publics de la Direction générale des patrimoines et contribue utilement au grand projet « Pour un accès de tous les jeunes à l’art et à la culture ».

"Les Portes du temps 2016"


Pendant que certains s’initieront à l’art de la rue, d’autres pourront découvrir les différentes techniques de la photographie ! Du sténopé au cyanotype en passant par le numérique, ces termes compliqués n’auront plus de secrets pour les enfants ! Guidés par le photographe Emmanuel Bénard, ces derniers auront alors pour mission de photographier les œuvres peintes par leurs camarades.


Les Portes du temps constituent une opération à caractère transversal qui propose à des enfants et des adolescents – en groupes et en famille -, issus des territoires prioritaires, urbains comme ruraux, une offre culturelle exigeante et adaptée. Cette opération est exemplaire de la politique des publics de la Direction générale des patrimoines et contribue utilement au grand projet « Pour un accès de tous les jeunes à l’art et à la culture ». Durant cinq jours, le site de Glanum sera le terrain d’expérimentation d’apprenti photographes. Deux thèmes guideront leur pérégrination : sur les traces des photographes archéologues et portrait à l’antique. Aspect technique et ludique : Les ateliers permettront de confronter deux techniques de prise de vue : le sténopé et le compact numérique. Basé sur le principe optique de la Camera Obscura, le sténopé se présente sous la forme d’une boîte dont l’une des faces est percée d’un minuscule trou qui laisse entrer la lumière. L’image formée au fond de cette chambre photographique est capturée sur une surface photosensible argentique. Elle sera ensuite développée dans un labo aménagé dans les locaux du site de Glanum.
Labo N&B
Labo N&B
En s’aidant des photographies réalisées lors des fouilles de 1921 aux années 70 et d’un plan détaillé du site, chaque photographe devra retrouver les points de vue des différents quartiers du site. Plan Glanum
Les ateliers ont été réalisés avec la participation des centres sociaux et de loisirs de Port-de-Bouc, Aubignan et Eyragues. La production a été confiée à Emmanuel Bénard, association Galatée, en partenariat avec le Service d’actions éducatives du site archéologique de Glanum composé d’Héloïse Guigue Colier, Élodie Roure et Coralie Sumian.
Atelier au Collège Louis Pasteur d’Istres.

Cet atelier photographique a été réalisé par une classe de 6ème et les classes de 5ème, 4ème et 3ème option latin dans le prolongement de la visite de l’exposition « Ingres et l’antique » à Arles et des thèmes liés à la mythologie et l’antiquité abordés en cours de lettre, d’histoire et d’arts plastiques.

Image et mythologie

Les élèves ont réalisé par groupe de deux à quatre des mises en scène photographiques à l’aide d’appareils numériques. Ils ont choisi et interprété librement les personnages et créatures issus  de la mythologie. Les images ont ensuite été mises en page avec les élèves puis imprimées.



Ce projet a été réalisé sous la direction de Claire Béguier et d’Emmanuel Bénard, photographes de l’association Galatée, de Dominique Sabia, professeur d’arts plastiques, de Mireille Coudin, professeur de français et latin au collège.

Il a été financé par la DRAC de la région PACA et par le collège Louis Pasteur.
Ateliers photos avec la section Bac pro services 2006 – 2007 du Lycée agricole Les Alpilles

Cimetière juif de Saint-Rémy-de-Provence



Vernissage et exposition mars 2007

Les Portes du temps

Les Portes du temps constituent une opération à caractère transversal qui propose à des enfants et des adolescents – en groupes et en famille -, issus des territoires prioritaires, urbains comme ruraux, une offre culturelle exigeante et adaptée. Cette opération est exemplaire de la politique des publics de la Direction générale des patrimoines et contribue utilement au grand projet « Pour un accès de tous les jeunes à l’art et à la culture ».

Durant cinq jours, le site de Glanum, Saint-Rémy-de-Provence, a servi de décor pour la réalisation d’un roman photo. Les thèmes abordés étaient basés sur des personnages, récits existants ou ayant existé.



Aspect technique et ludique :

Adaptation d’une histoire :
  • Travail en groupe puis présentation des idées.
  • Mise en commun et écriture de l’histoire et des dialogues.
  • Transformation de l’histoire en story-board, en utilisant le vocabulaire des plans, cadres, et en précisant le matériel nécessaire.
  • Conclusion : Répartition des rôles et de la liste de matériel nécessaire.
Prises de vue :
  • Relecture du scénario et rappel de la répartition des rôles de chacun.
  • Prise de vue : organisation du décors, placement des personnages, discussions autour de l’expression des personnages.
  • Chargement et classement des photos.
  • Commentaires des photos et éventuel prévision de vue manquantes.
Réalisation du roman photo :
  • Bilan de la séance précédente et organisation de la séance.
  • Visionnage des photos et éventuelles prises de vue pour compléter ou améliorer certaines images.
  • Répartition des rôles pour la création du roman photo.
Création du roman photo :
  • Travail en 2 groupes :
  • un groupe rédige le texte et les dialogues,
  • un groupe organise les photos dans les cases.
  • Mise en forme :
  • mise en commun texte, image.
  • mise en forme du texte.
  • ajout d’éventuels effets (tableau + bulles+ couleurs + police…)
Résultat :
  • Impression.
Les ateliers ont été réalisés avec la participation des centres sociaux et de loisirs de Port-de-Bouc, Aubignan et Eyragues.
La production a été confiée à Emmanuel Bénard, association Galatée, en partenariat avec le Service d’actions éducatives du site archéologique de Glanum composé d’Héloïse Guigue Colier, Élodie Roure et Coralie Sumian.
Ateliers photos lors de l’échange franco-allemand avec la ville de Fulda.

Prises de vue réalisées par les élèves avec des appareils photos prêt à photographier.

Techniques anciennes et alternatives utilisées dans le cadre des ateliers photographiques.